Joaillerie

Bijoux Dinh Van, par la Bijouterie Joaillerie Basic Mercat, Andorre

Fondée en 1965, la Maison française Dinh Van est réputée pour la conception de bijoux graphiques, épurés et modernes au style unique. Loin des canons de la joaillerie traditionnelle et classique, ses modèles peuvent être portés au quotidien, avec ce leitmotiv qui préside à leur élaboration : le luxe, c’est la simplicité.

10.tamara-comolli-mercat-del-diamant
30.tamara-comolli-mercat-del-diamant
Joaillerie
Bijoux Dinh Van, par la Bijouterie Joaillerie Basic Mercat, Andorre

Le créateur révolutionnaire des années 1960

Jean Dinh Van popularise la joaillerie de luxe

Les femmes libres, émancipées et soucieuses de porter des bijoux d’abord pour la joie qu’ils leur procurent, et non pour attirer les regards, ont fait de Dinh Van leur bijoutier favori. Proposant depuis plus d’un demi-siècle des créations résolument contemporaines, Dinh Van a su se forger au fil des années un style qui lui est propre, reconnaissable entre mille.

Jean Dinh Van est considéré comme l’un des joaillers français les plus importants des années 1960. En rupture par rapport aux modèles hégémoniques de la bijouterie traditionnelle, souvent portés en soirée ou lors de manifestations huppées, Dinh Van démocratise en quelque sorte le bijou de luxe et le transpose avec réussite à la ville et dans la vie de tous les jours. Il suit avec un talent évident la voie ouverte par la Haute-Couture qui entre petit à petit dans l’imaginaire et la culture populaires.

Un style unique

Après 10 ans d’une expérience enrichissante chez Cartier, Dinh Van prend son envol en 1965 et crée des bijoux en s’inspirant des objets du quotidien et en les réinterprétant de manière artistique. Cette signature inédite séduit d’emblée, notamment Pierre Cardin avec qui il collabore pour la confection d’une bague carrée surmontée de deux perles de couleurs différentes (1967). Cette pièce historique est exposée au Musée des Arts Décoratifs de Paris.

Un artisan prolifique

Dinh Van est à l’origine de superbes réalisations saluées par la critique et largement adoptées par un public féminin en quête de nouveauté et de différenciation. Les collections Cible, Pi, Anthéa, Cube Diamant, Serrure, Pulse, Seventies ou Zen constituent autant de best-sellers de l’enseigne, qui se renouvelle avec brio sans jamais décevoir.

Le fameux bracelet-menottes

S’il fallait ressortir un modèle iconique créé par Dinh Van, ce serait assurément celui-là : le bracelet-menottes, son bijou-phare.

Symbole d’un lien amoureux indéfectible réputé dans le monde entier, cette pièce représente deux têtes de clés enlacées aux proportions idéales et parfaitement assemblées. Elle dispose d’un fermoir (ressemblant à une paire de menottes) nouvelle génération, inédit lors de sa mise sur le marché en 1975.

En toutes circonstances, sur un cordon ou une chaînette, le bracelet- menottes s’affiche au poignet avec une élégance et un style jamais entrevus auparavant.

Une formidable destinée

Du drugstore Publicis…

Pour Jean Dinh Van, né en 1927 à Boulogne-sur-Seine d’un père vietnamien, artiste laqueur, et d’une mère bretonne, le milieu de l’art s’avère très tôt être une évidence.

Après des études de dessin aux Arts Décoratifs, il fait ses premières armes dans le milieu de la création chez Cartier, où il se spécialise dans l’univers de la joaillerie.

En 1965, il ouvre son propre atelier place Gaillon, dans le 2e arrondissement, à Paris. La saga Dinh Van est en marche et la réussite ne va pas se faire attendre.

Le créateur détonne par ses choix dans un monde jusque-là très conventionnel. Il choisit ainsi de faire distribuer ses collections à la boutique du drugstore Publicis (lieu emblématique de l’époque situé sur les Champs-Elysées) plutôt qu’à travers le circuit traditionnel des bijouteries.

… aux plus grandes capitales du monde

Dinh Van acquiert rapidement une solide réputation et inaugure sa première boutique Rue de la Paix, en 1976.
À cette époque, la collection « Lames de rasoir » recueille un succès similaire à celui obtenu par le bracelet-menottes. Adoubé par de grands noms comme Paco Rabanne ou César, Dinh Van poursuit son irrésistible ascension jusqu’à l’ouverture de points de vente à Genève, Bruxelles, New York, etc.

Après plus de 30 ans de prestige, en 1988, Jean Dinh Van cède sa marque à différents investisseurs afin de se consacrer à des créations uniques ou en séries limitées, notamment via l’enseigne Hanoï.

Vos bijoux Dinh Van en Andorre avec l’Horloger Bijoutier Basic Mercat

Adresse de la Bijouterie andorrane où acheter vos bijoux Dinh Van en Andorre

L’Horlogerie Basic Mercat

Dans la capitale de la Principauté, Andorre-La-Vieille, l’Horlogerie Bijouterie Basic Mercat vous accueille tous les jours de 10 h à 14 h et de 16 h à 20 h - Av. Meritxell, 50, AD500 Andorre-la-Vieille.

Vérifiez la disponibilité de vos bijoux Dinh Van chez votre Bijoutier Basic Mercat avant de venir l’acheter en Andorre

Pour tout achat d’un bijou Dinh Van en Andorre ou selon vos envies de shopping d’autres modèles de prestige, de bijoux de luxe ou d’articles de joaillerie, n’hésitez pas à contacter Basic Mercat afin de vérifier la disponibilité des pièces qui vous intéressent, par téléphone, au +376 885 110.

Découvrir le site officiel DINH VAN
Top